Ce qu'ils en disent

Philipp Zenhäusern - Contremaître

"Un travail humain et de gestion"

J’ai la chance d’avoir fait mon apprentissage de maçon dans le Haut-Valais de 2002 à 2004, et d’être toujours employé dans la même entreprise familiale, aujourd’hui comme contremaître - j’ai obtenu mon diplôme de contremaître il y a quinze ans. Pendant mes études, j’ai également poursuivi mon activité sur les chantiers avec différentes responsabilités. Très jeune, j’étais attiré par le travail manuel, et le domaine de la construction m’a plu tout de suite. Mon ambition a très vite été de diriger des équipes. Voir un ouvrage dessiné sur un plan puis planifier, organiser et suivre sa construction jusqu’au bout, c’est ce qui me passionne dans mon travail. J’apprécie également beaucoup l’humain, et le contact avec différents corps de métiers autour d’un projet m’apporte énormément. Je reste ouvert à l’idée de poursuivre ma formation pour devenir entrepreneur de la construction, mais contremaître me plaît vraiment.