> AVE > Actualités > News > Budget de l’Etat : un nouveau coup dur pour l’économie de la construction valaisanne!

Budget de l’Etat : un nouveau coup dur pour l’économie de la construction valaisanne!

Communiqué de presse

ConstructionValais déplore les faibles moyens prévus par le Gouvernement cantonal tant en matière d’investissements que de fonctionnement. Outre son appui à une augmentation raisonnable des budgets à disposition pour l’entretien des routes, l’association faîtière de la construction valaisanne exige une prise de responsabilité accrue de la part des politiques ainsi qu’une véritable action concertée des mandataires publics ou para-publics qui permettrait une utilisation plus efficace et cohérente des deniers publics.
Actuellement, le secteur de la construction pèse 18,8% du PIB cantonal. Il emploie près 29'000 personnes et génère 3,2 milliards de frs de chiffre d’affaire.
Bien que ne bénéficiant d’aucune sorte de subvention directe ni même d’attention particulière en terme de promotion économique, l’activité du secteur principal de la construction dépend structurellement à hauteur de 50% [et même jusqu’à 62% en temps de crise] des politiques et investissements publics ou para-publics.
De plus, dans un contexte de changement de régime légal important, la branche tout entière souffre déjà de conditions-cadres extrêmement défavorables. Ainsi, nous vivons la fin des autorisations avant l’entière mise en oeuvre de la Lex Weber, tout comme nous devons faire face aux risques de ralentissements dus à l’existence de non-conformités à l’échelle locale, voire régionale, dans la mise en oeuvre de la LAT.
La disparition progressive des acteurs locaux – en contradiction totale avec la volonté affichée des autorités de maintien d’activités économiques dans les vallées latérales par exemple – est déjà une réalité.
Cette année, à nouveau, le projet de budget présenté par le Conseil d’Etat démontre d’importantes coupes opérées dans les budgets d’investissements et de fonctionnement, notamment au niveau des services de la mobilité et des bâtiments.
ConstructionValais ne peut accepter cette baisse d’investissements pourtant jugés nécessaires par les responsables eux-mêmes. La branche ne demande ni des subventions ni des soutiens directs, mais une utilisation responsable et consciente de l’intérêt commun des cadres légaux en vigueur et des disponibilités budgétaires publiques.
Concrètement, et parce que la sécurité de la population et l’attrait de notre région en dépendent, ConstructionValais soutient et soutiendra toute initiative parlementaire visant à augmenter les montants à disposition dans le budget 2018 pour l’entretien des routes. En ceci, l’association ne demande pas plus que le respect minimal du cadre légal en vigueur.
Par ailleurs, ConstructionValais s’engage fortement auprès des autorités responsables pour qu’elles s’emploient à tout mettre en oeuvre pour coordonner les travaux dont le financement est déjà assuré mais dont la réalisation n’a pu être lancée en raison d’un manque de ressources et de planification. De nombreuses solutions existent, comme notamment un meilleur dialogue, le recours à des bureaux techniques privés ou encore l’utilisation de toutes les latitudes laissées par le cadre légal en matière d’attribution de marchés publics.
Enfin, et afin de minimiser l’impact d’une politique budgétaire non stratégique, ConstructionValais requiert des autorités communales et cantonales, ainsi que des autres maîtres d’oeuvre publics, de se coordonner dans la planification des travaux, de façon à contribuer à minimiser les effets délétères du chômage saisonnier.

 

ConstructionValais, Association faîtière regroupant tous les acteurs de la construction, de la conception à la réalisation, forte de plus de 1’300 membres et assurant plus de 29’000 places de travail, génère en tant que telle un chiffre d’affaires dépassant les 3 milliards de francs et représente donc un acteur important de l’économie de notre Canton.

Sion, le 11 décembre 2017

 

Relations médias

Alain Métrailler, Président ConstructionValais, 079 230 99 77
Chiara Meichtry, secrétaire générale ConstructionValais, 079 238 79 60

En savoir plus

COMMUNIQUE DE PRESSE - BUDGET DE L'ETAT: UN NOUVEAU COUP DUR POUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION VALAISANNE!