> AVE > Actualités > News > La Suva réduit les primes de 15 pour-cent en 2019

La Suva réduit les primes de 15 pour-cent en 2019

Communiqué de la SUVA

 

Grâce à une prévention efficace, les taux de primes de base demeurent stables dans l'assurance contre les accidents professionnels. Pour 2019, la Suva accorde même une réduction exceptionnelle de 15 % sur les primes nettes.

La Suva fait état pour l'exercice 2017 d'un résultat d'exploitation de 302 millions de francs en valeur nette et de 62 millions après réduction des fonds de compensation. Ce résultat réjouissant est dû en particulier à la performance hors pair de 7,8 % réalisée par les placements, qui a fait passer les valeurs immobilisées de 48 à 51,2 milliards de francs. Le degré de couverture (soit le rapport entre les actifs et les engagements tels que rentes, indemnités journalières et frais de traitement) se situe ainsi à un niveau qui permet à la Suva de faire participer ses assurés aux excédents de revenu du capital. Pour l'année de primes 2019, la Suva procédera donc à une réduction des primes équivalant à 15 % de la prime nette, soit le maximum autorisé par le tarif des primes. Dans l'assurance contre les accidents professionnels, les entreprises assurées auront droit à une réduction d'environ 220 millions de francs sur leurs primes. Les payeurs de primes de l'assurance contre les accidents non professionnels bénéficieront eux aussi d'une réduction: leur facture s'allégera de quelque 300 millions de francs.

Nouvelle baisse du nombre des accidents professionnels

Le nombre des accidents du travail et des maladies professionnelles enregistrés est demeuré stable et avoisine 178 000 cas. En baisse depuis des années, le risque de cas lié uniquement aux accidents professionnels a diminué en 2017 de 0,6 % à 84,6 (nombre d'accidents professionnels pour 1000 travailleurs à plein temps). C'est la conséquence du travail de prévention accompli systématiquement dans le domaine de la sécurité au travail, grâce notamment à l'excellente collaboration entre la Suva et la Société Suisse des Entrepreneurs et son Bureau pour la sécurité au travail BST. Par ailleurs, les activités à risque tendent à diminuer en raison de la mutation structurelle persistante. Par contre, le nombre des accidents non professionnels a augmenté de 1,9 % pour atteindre tout juste
269 000 cas, mais à longue échéance, ils sont eux aussi légèrement orientés à la baisse.

 

Pour plus d'informations:  http://www.suva.ch/primes