Une augmentation à la seule charge de l’économie est indéfendable

Plaider une hausse des allocations familiales est une chose, une autre est de proposer au Grand Conseil l’abandon du principe paritaire de financement d’une telle augmentation.

L’idée même est inacceptable, puisque la participation paritaire est la base même d’un partenariat social solide. Ainsi formulée, une proposition qui se voulait une avancée ne peut qu’être combattue avec la dernière vigueur !